Entrevue avec Mgr Christian Rodembourg « Retour
Publié le: 01 mars 2018

Le Journal Jésus Marie et Notre Temps rencontrait dernièrement Mgr Christian
Rodembourg, évêque de St-Hyacinthe et auteur de deux livres de spiritualité
aux éditions Médiaspaul dans la collection Nouvelle Cité. Ces deux livres sont :

« Prier 15 jours avec Père Eusèbe-Henri Ménard fondateur de la Société
des Missionnaires des Saints-Apôtres » et « Une vie offerte Père Eusèbe-Henri
Ménard 120 citations inspirées ». JMNT a choisi de vous présenter l’entrevue
en 2 parties. Laissons Mgr Rodembourg nous parler avec tendresse et compassion
du fondateur de sa communauté, le père Eusèbe-Henri MÉNARD, ofm.


Il faut savoir que le premier livre « Prier 15 jours avec Père Eusèbe-Henri
Ménard » est déjà traduit en 4 langues. On le retrouve sur plusieurs continents,
là où sont les pères Missionnaires des saints Apôtres dont l’Amérique
latine avec l’édition espagnole ; en Afrique où l’anglais et le français se côtoient,
et en Asie avec la version vietnamienne. Pour les éditions, autres que
françaises, les exigences de la maison d’édition favorisaient pour chaque
chapitre un « focus point » et une brève réflexion résumant chacun des chapitres.
Ces ajouts se retrouvent au début de chaque chapitre pour la version
anglaise et à la fin des chapitres pour la version espagnole et vietnamienne.
L’idée maîtresse des deux livres est de faire connaître le père Eusèbe-Henri MÉNARD, ofm.,
à la fois par sa spiritualité, sa vie, ses réflexions et surtout sa mission. Bien entendu, à travers
lui, son grand amour pour l’Église.


PRIER 15 JOURS AVEC LE PÈRE EUSÈBE-HENRI MÉNARD


Ce livre apparaît comme au fil d’une réflexion quasi journalière avec une spiritualité de l’être qui se
vit tout en profondeur et en pleine action dans le monde d’aujourd’hui mais dont la dimension unique
élève à la réflexion. Le deuxième livre viendra appuyer Prier 15 jours avec Père Eusèbe-Henri Ménard.


La question que je portais en tant que membre du Conseil général [ 1 ] de ma communauté,
lorsque j’ai écrit ce livre « Prier 15 jours » était : Qu’est-ce que je peux faire pour aider mes
jeunes frères à connaître leur fondateur moi qui ne l’ai pas connu ? Car il est mort en 1987 et
je suis entré en communauté en 1989.


C’est ce que je transmets à travers sa correspondance, ses conférences et enseignements au rythme
de mes découvertes tout en respectant la grille de lecture de la Maison d’édition pour cette collection.
J’avais donc l’avantage de ne pas être freiné par les commentaires biaisés des interprétations historiques
ou médiatisées des événements passés. En fait j’ai été marqué par son souci de l’état actuel
et constant de la vie missionnaire et de l’Église. À travers ce livre on découvre l’appel à devenir des
témoins de Jésus signifiants et pas seulement des curés. Cet homme vaut la peine d’être connu de tous.


GRILLE DE LECTURE


Quand la Maison Médiapaul a commencé cette collection, je me disais : « Tiens, un jour je
pourrais faire connaître le Père Ménard avec cette grille de lecture intéressante et unique en
son genre ». Cette grille se compose de trois volets dont le premier consiste à fournir assez de
matériel pour « passer quinze jours en compagnie d’un maître spirituel » [ 2 ], comme une sorte
de retraite que l’on vit chez-soi.


Le deuxième volet, plus technique, fait ressortir les exigences et restrictions du livre qui rappellent
l’objectif de spiritualité du livre. Il permet une entrée dans la prière, tout en tenant
compte des notes biographiques nécessaires et des explications bibliographiques.
Et pour actualiser le tout, le troisième volet précise que le contenu du livre doit être « un
ressourcement qui va à l’essentiel pour des chrétiens actifs. »


Au-delà de cette question essentielle que je portais : qu’est-ce que je peux transmettre à mes
petits frères missionnaires ? Il y en avait une autre, qu’est-ce que je peux laisser de concret à
ma communauté ? Cela m’a pris trois ans de préparation, de travail pour arriver à ce texte qui
résume, dans les points essentiels : sa vie, sa mission, sa spiritualité et son amour pour l’Église
et la Société des Missionnaires des Saints Apôtres.


PRÉSENTATION DU LIVRE


Dans la construction du livre il y a l’idée de la progression journalière et spirituelle. Entre
autres, ce qu’il voulait faire pour l’Église est de donner de vrais leaders. Ce point est marquant
chez le père Ménard, o.f.m.


Dans les autres chapitres, l’objectif est de démontrer que laïcs
et prêtres travaillent ensemble. Je me retrouve beaucoup en
lien avec le pape François dans cette dimension, et l’admirable
plan de Dieu. Au fond, qu’est-ce que Dieu veut ? Sinon
notre joie, notre bonheur et l’Amour infini qu’il ne cesse de
nous donner. Le père Ménard, ofm., est un missionnaire actif.
Pour lui, tout est rencontre du Christ dans l’autre, temps de
présence offerte, d’adoration et de pentecôte.


TÉMOIGNAGES


* Paroissien : « Monseigneur, je viens de lire votre livre et je peux
vous dire que maintenant, à travers le père Ménard, je vous vois. »
* Des gens en Europe disent : j’ai lu votre livre ( 4 ) quatre fois
et chaque fois j’y trouve quelque chose de nouveau.
* Une femme voilée du Caire me dit : Votre livre est mon
livre de chevet dans les drames que nous vivons actuellement
au Caire.


* JMNT - J’y ai trouvé des journées extraordinaires de pentecôte
et d’adoration que l’on peut vivre à la manière du père Ménard
au quotidien. Spécialement à partir des jours 7 et suivants. Cela
collait très bien à mon cheminement spirituel et à mon engagement
en Église.
* JMNT - « …un pardon est plus grand que cent ans de jeûne. » [ 3 ]
Cette phrase à elle seule m’a été bénéfique pour comprendre la
grandeur et la Miséricorde du Christ envers chacun de nous y
compris tous ses prêtres. J’avais quelques pardons à revisiter.
* L’éditeur à Paris, trois semaines après la lecture du livre : « Père
je ne connaissais pas cet homme mais à la lecture de ce livre, on a
le goût de le faire connaître et on va publier votre livre. »


CONCLUSION


Pour résumer, ce livre est une façon de vivre l’évangile au
quotidien ; une façon de faire une retraite de 15 jours chezsoi
; une manière de méditer la vie en toute occasion que ce
soit au travail, à la maison, en vacances.
[ 1 ] Les principales responsabilités de Monseigneur Rodembourg
au sein de la Société des Missionnaires des Saints-Apôtres :
a ) Conseiller provincial et Économe provincial ( 1998-2001 ) ;
b ) Conseiller général et Secrétaire général ( 2007-2012 ) ;
c ) Conseiller général et Responsable de la formation ;
d ) Assistant général ( 2007-2017 ) ;
e )Vice-Président de la Fondation Père-Ménard ( 2010-2017 )
in L’Envoi, revue de l’Église de Saint-Hyacinthe,
Vol XXXIII, no 2, Sept-Oct 2017, p.8
[ 2 ] In RODEMBOURG, Christian. Prier 15 jours
avec Père Eusèbe-Henri-Ménard, Médiaspaul,
coll. Nouvelle Cité, 2010, p.3.
[ 3 ] Idem p.89.

Pour accéder à l'intégralité de l'article, abonnez-vous à notre journal mensuel

Recevez le journal en version numérique directement par email tous les mois.

Abonnez-vous tout de suite à notre journal pour seulement 24$/an

Calendrier Marial 2018

de Jésus Marie et Notre Temps le plus beau calendrier marial au monde

Pèlerinage à Medjugorje

du 18 septembre au 09 octobre 2018

Le Saint du jour

Saint Pie X, pape (257ème) de 1903 à 1914 (✝ 1914)